le ski et la zone de confort

Classé dans : Non classé | 0

Le ski et la zone de confort !

le ski et la zone de confort
le ski et la zone de confort

Un beau soleil, une bonne neige en abondance, peu de monde sur les pistes … voici les ingrédients idéaux pour une bonne journée de ski !

La skieuse, moi en l’occurrence, n’est pas pas montée sur les skis depuis 13 ans, et au bout de 3 pistes, les sensations sont revenues !

C’est comme le vélo, le ski ne s’oublie pas !!

Une petite pause à midi au soleil, à la terrasse d’un resto d’altitude ! avec les incontournables tarte aux myrtilles et vin chaud !

C’est ce que j’appelle la zone de confort !

Aujourd’hui, j’ai fait l’expérience de sortir de la zone de confort

La météo annonce pour aujourd’hui : nuageux !

Effectivement, des nuages sont présents en haut des cimes !

Prendre le télésiège et se retrouver dans le brouillard le plus total à la moitié du chemin, cela annonce une descente à l’aveugle !

Cela se confirme : Arrivée en haut, aucune visibilité ! je commence par enlever mes lunettes de soleil ! (je suis myope, mais je vois mieux sans !)

Pendant cette descente à l’aveugle, je fais une expérience ! sortir de ma zone de confort et je vais m’observer et sentir les changements sur mon corps !

 

le ski et la zone de confort

Et cette descente devient ce qui se passe dans la vie quand on ne sait pas où l’on va, quand on avance à l’aveugle !

Oui, c’est inconfortable pour tous !

Les repères : les poteaux sur les bords de la piste qui sécurisent mon chemin !

Mon corps : La vue, bien sur, est en action, mon corps se tend et particulièrement mes cuisses qui commencent à me faire mal ! je me sens oppressée !

Je ne connais pas le tracé, je ne connais pas le dénivelé, malgré tout une certaine confiance en moi s’installe ! J’avance calmement ! Je sais que je vais sortir de ces conditions !

Tout est calme autour, j’avance prudemment en maîtrisant ma vitesse, mes cuisses me font mal !  ok, elles me montrent aussi que j’ai de la force et que je peux compter sur elles !

Puis la piste se dégage, (au fond du tunnel, il y a toujours une lumière !)

La luminosité revient, le relief est visible …

Je retrouve ma zone de confort, et ma vitesse ! au bout de quelques petites minutes, mes cuisses se sont relâchées et la douleur s’estompe !

 

 

Cela fait 13 ans que je ne suis pas montée sur les skis parce qu’entre temps, j’ai travaillé sur moi, passé 5 ans à l’Ecole du Corps Conscience. Je me suis installée… j’ai changé de vie !

Je m’interrogeais sur ce séjour… Comment vais-je “être” sur des skis après tout ce travail en profondeur ?

  • Vais-je avoir autant de peurs qu’avant ?  parce qu’il y a 13 ans, j’avais peur !
  • Est-ce que je vais être aussi figorifiée ?

Aujourd’hui, j’ai pu constater encore une fois le chemin parcouru ! Non, je n’ai plus peur, non, je n’ai plus froid ! parce qu’aujourd’hui, je me connais, je pose mes limites ! je fais des choix ! je sais prendre soin de moi !!

 

lien vers séance individuelle

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.